Les erreurs à ne pas faire quand on est un dirigeant

Les erreurs à ne pas faire quand on est un dirigeant

 

1. La négligence des détails,Il ne faut pas être trop occupé  http://www.assurance-cac-lemiere.com/bankymage/perte-emploi-dirigeant.jpg

2. Le refus de rendre d’humbles services, Accepter d’exécuter n’importe quelle tâche qu’en temps normal on demanderait à d’autres d’exécuter.

3. L’erreur de vouloir être payé pour ce que l’on sait et non pour ce que l’on fait,

4. La peur d’être concurrencé par ses subordonnés,

5. Le manque d’imagination,

6. L’égoïsme, Revendiquer le travail des autres

7. L’intempérance,

8. La trahison,

9. Mettre l’accent sur l’autorité que confère le pouvoir,

10. Mettre l’accent sur son titre,

Dans le monde moderne, on parle de collaboration dans la relation employeur – employé et d’association avec un client.

« Courtoisie » et « Service » sont les mots d’ordre du commerce. L’employé doit être un gentleman « enchanté d’être au service » de son client.

Le salaire et la durée de l’emploi sont déterminés par la quantité et la qualité des services ainsi que l’état d’esprit qui anime le concerné.

La qualité du service implique la meilleure exécution, la quantité indique qu’il faut rendre tous les services possibles.

Que l’esprit anime l’habitude d’une coopération harmonieuse entre employés, associés et amis.

A quelqu’un de sympathique et qui travaille dans un esprit d’harmonie on pardonnera quelques lacunes de quantité et de qualité. A un mauvais caractère non.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×